ANALYSE
DU MOIS
L’impact des mutations des délétions de TP53 sur la survie varie entre les LAM, les LAL, les syndromes myélodysplasiques et la LLC : Analyse de 3 307 cas
The impact of TP53 mutations and TP53 deletions on survival varies between AML, ALL, MDS and CLL: an analysis of 3307 cases

Stengel A, Kern W, Haferlach T, Meggendorfer M, Fasan A, Haferlach C, .et al
Leukemia 2017 ; 31 : 705-11.
Analyse commentée réalisée par Anne QUINQUENEL
Analyse publiée le 9 mai 2017
Tribune’K Hémato 2017 ; 3 (9) : A17

INTRODUCTION

TP53 est le gène le plus fréquemment altéré dans les cancers de l’homme, avec une fréquence d’environ 50 % toutes tumeurs confondues [1]. Ces altérations sont liées à des délétions du bras court du chromosome 17 (del17p), détectées par FISH (Fluorescent In Situ Hybridization) ou à des mutations ponctuelles, le plus souvent responsables d’une perte de fonction, et sont associées à un stade avancé, une mauvaise réponse à la chimiothérapie et un pronostic péjoratif. Les délétions de TP53 sont souvent associées à une mutation de TP53 sur le second allèle, confortant l’hypothèse de la nécessité d’une double inactivation des gènes suppresseurs de tumeur pour promouvoir le développement des cancers. Physiologiquement, TP53 est activé en réponse à un dommage de l’ADN ou d’autres stress cellulaires, ce qui conduit principalement à un arrêt du cycle cellulaire en G1 et à l’apoptose.

Des altérations de la voie TP53 ont été décrites dans toutes les hémopathies malignes, mais avec une fréquence très variable entre les différentes entités [2-5]. En effet, si les délétions de TP53 sont relativement fréquentes dans les leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) et lymphoblastiques (LAL), elles sont moins fréquentes dans les syndromes myélodysplasiques (SMD) et la leucémie lymphoïde chronique (LLC) au diagnostic. L’objectif de cette étude était de comparer les anomalies de TP53 entre 4 hémopathies : LAM, LAL, SMD et LLC en se focalisant principalement sur la fréquence et le type des mutations/délétions, la charge allélique, le lien avec les anomalies cytogénétiques, l’impact de l’âge sur la fréquence de ces anomalies et enfin, le pronostic.

MATÉRIELS ET MÉTHODES

Cette analyse monocentrique a inclus 3 307 patients dont le diagnostic hématologique a été porté entre août 2005 et mai 2013 : 858 LAM, 943 SMD, 358 LAL et 1 148 LLC. Une analyse cytogénétique incluant caryotype standard et FISH TP53, ainsi qu’un séquençage haut débit des exons 4 à 11 de TP53 ont été réalisés pour tous les patients.

AGENDA - ÉVÉNEMENTS

02-06 Juin
53rd Annual ASCO Meeting
Chicago
14-17 Juin
14th International Conference on Malignant Lymphoma
Lugano, Suisse
22-25 Juin
EHA 22nd Congress
Madrid, Espagne

NOS PUBLICATIONS

SÉLÉCTION PAR THÈMATIQUE
Présentation clinique et suivi des patients avec une cryoglobulinémie monoclonale de type 1

Sidana S, et al.


Alexis TALBOT

Tribune'K Hémato 2017 ; 3 (9) : A18

L’impact des mutations des délétions de TP53 sur la survie varie entre les LAM, les LAL, les syndromes myélodysplasiques et la LLC : Analyse de 3 307 cas

Stengel A, et al.


Anne QUINQUENEL

Tribune'K Hémato 2017 ; 3 (9) : A17

Myélome Multiple, 1ère ligne des ≤ 65 ans : l’auto toujours dans le circuit

Attal M, et al.


Lionel KARLIN

Tribune'K Hémato 2016 ; 3 (8) : A16

Ibrutinib dans la LLC : Mise au point sur les effets secondaires, résistance et nouvelles approches après ibrutinib

Kaur V, et al.


Cécile TOMOWIAK

Tribune'K Hémato 2016 ; 3 (8) : A15

PLUS D'ARTICLES
VEILLE BIBLIOGRAPHIQUE
Chronic Lymphocytic Leukemia Patients With Deletion 11q Have a Short Time to Requirement of First-Line Therapy, But Long Overall Survival: Results of a Population-Based Cohort in British Columbia, Canada

Revue : Clinical Lymphoma, Myeloma and Leukemia

Auteur : Alina S. Gerrie, et al.

Generic Imatinib in Chronic Myeloid Leukemia: Survival of the Cheapest

Revue : Clinical Lymphoma, Myeloma and Leukemia

Auteur : Ashok Pillai Ka, et al.

Cyclophosphamide-based stem cell mobilization in relapsed multiple myeloma patients: A subgroup analysis from the phase III trial ReLApsE

Revue : European Journal of Haematology

Auteur : Axel Nogai, et al.

PLUS D'ARTICLES